Que faire pendant le confinement ?

En ce moment, notre vie est marquée par la crise du Covid_19, mais comment parvenir à s’adapter rapidement afin de pouvoir continuer à travailler ou encore à garder une vie sociale. Le monde de l’immobilier doit, comme la majorité des secteurs d’activité, adapter son fonctionnement aux mesures de l’état français. Contraintes de fermer durant ce second confinement, les agences immobilières ne sont cependant pas obligées de stopper totalement leur activité étant donné qu’il leur reste quand même un champ de possibilité afin de modifier le protocole des étapes des processus de vente ou d’achat qui pourraient poser problème.

Cet article vous montrera comment vous pouvez continuer d’exercer convenablement malgré les restrictions en utilisant les outils adaptés et à la page qu’on peut trouver aujourd’hui pour conserver au maximum la qualité de vos services

LA MISE EN VENTE

Pour commencer, la mise en vente d’un bien reste possible actuellement. Concernant les mises en vente par le biais d’une agence immobilière, les agents ont la possibilité de se rendre chez un client pour procéder à l’estimation d’un bien, prendre des photos de ce dernier, signer un mandat de vente ou bien, pour finir, établir un diagnostic immobilier. Tout cela bien sur dans le respect des gestes barrières. Si vous aviez donc prévu de vendre un bien avant le début de ce confinement, pas la peine de faire une croix sur ce projet, le processus peut-être assuré de A à Z.

cours maison

LES VISITES IMMOBILIÈRES

Voyons ce qui est désormais différent dans le déroulement des visites immobilières. Ces dernières sont totalement interdites à destination des particuliers, en cas de non-respect de cette interdiction vous encourez certaines sanctions pouvant aller jusqu’à la fermeture de votre agence. Cependant, il existe une exception concernant les logements sociaux, pour lesquels les visites peuvent continuer, afin de ne pas délaisser ceux qui sont dans le besoin.

Quelles solutions pour continuer d’assurer ses visites ? La seule issue est de mettre en place un système de visite virtuelle. En live vidéo avec des logiciels tel que Skype ou encore un système de visite en réalité virtuelle, globalement, ces solutions sont relativement accessibles même sans réelles connaissances en informatique. Pour la réalité virtuelle, il vous suffira simplement de mitrailler votre appartement de photos à l’aide d’un smartphone (ou encore mieux, d’une caméra 360°) et de partager ces clichés avec des professionnels spécialisés tel que :

https://www.previsite.fr/  https://www.envisite.fr/

Ils se chargeront du reste pour vous.

L’ACHAT D’UN BIEN EN COURS

Si vous vous trouvez actuellement dans un processus d’achat ou de vente, vous pouvez tout à fait continuer. Simplement, les formalités restantes se dérouleront entièrement à distance. Pour les signatures il faudra se tourner vers les systèmes de signature électronique, déjà bien connus et utilisés couramment aujourd’hui. Les notaires peuvent cependant continuer d’exercer et de recevoir des clients même durant le confinement.

Vente maison

LES SIGNATURES DE BAIL, REMISE DES CLÉS ET DÉMÉNAGEMENTS

Ces trois éléments sont réalisables, accompagnés de quelques conditions qu’il faut tout de même respecter. En cas de contrôle, il vous faudra d’abord présenter un justificatif pour prouver que votre déplacement est lié à une signature de bail, une remise de clé ou bien un déménagement (Ex: bail locatif, acte de vente) . D’ailleurs les déménagements se feront exclusivement avec des membres de la même cellule familiale et avec pas plus de 6 personnes.

LES ETATS DES LIEUX

Il n’y a rien de particulier qui change à propos des états des lieux, que ce soit pour une entrée ou bien une sortie, ils peuvent tout à fait être assurés. De plus, la présence d’un huissier durant cette démarche est également possible si vous le souhaitez.

LES ASSEMBLÉES GÉNÉRALES DE COPROPRIÉTÉ

Indispensable à la vie d’une copropriété pour tout ce qui concerne les décisions communes etc…, les assemblées générales pourront se dérouler mais seulement en distanciel. Par le biais d’outils comme Zoom, Microsoft Teams, Skype, ou encore Google Meet, il est la plupart du temps très facile et gratuit d’organiser ces réunions virtuelles. Les votes seront également tous assurés par correspondance. Le formulaire officiel de vote par correspondance, fixé par  arrêté, est  à transmettre aux copropriétaires pour qu’ils exercent leur droit de décision à distance. Il devra être joint à la convocation de l’assemblée générale des copropriétaires.

Les copropriétaires qui le souhaitent doivent retourner au syndic le formulaire de vote par correspondance complété , au moins trois jours FRANCS avant la date de la tenue de l’assemblé générale.

LES TRAVAUX

Aucun changement à noter à ce niveau là les travaux peuvent toujours être commandés et réalisés.

LA SOLLICITATION D’UN PRÊT

Etant donné que les courtiers ainsi que les banques sont considérés comme commerce essentiel, vous avez tout à fait la possibilité de solliciter un prêt durant ce confinement.

CONCLUSION

Cet article s’inscrit dans une série d’articles en rapport avec le confinement et le monde de l’immobilier que vous pourrez retrouver dans notre section blog durant les prochaines semaines. Prochainement, nous publieront des interviews d’acteurs du milieu immobilier accompagnées de divers articles qui aborderont plusieurs facettes de cette période spéciale pour le secteur immobilier .

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *